L'eau de l'aquarium

L'eau est l'élément le plus important pour la vie de vos poissons. Il faut donc surveiller régulièrement ses caractéristiques, sa température, son pH, sa dureté, le taux de nitrites, et de nitrates. Quand tous ces éléments sont à leur meilleur taux, vos poissons sont alors dans de bonnes conditions de vie. N'oublions pas que les poissons maintenus en aquarium tombent malades principalement à cause de la mauvaise qualité de l'eau de leur aquarium.

Caractéristiques de l'eau pour les poissons rouges

L'eau du robinet n'est pas parfaitement adaptée à l'aquariophilie. Elle contient toujours du chlore, des métaux lourd comme le cuivre, sa dureté et son taux de nitrates varient selon les régions. C'est pourquoi il faut la tester et la préparer si besoin. L'eau de pluie est inadaptée car elle est toujours chargée en polution, qu'elle retient pendant sa chute dans l'atmosphère. L'eau d'un puit peut être utilisée dans 50% des cas, des tests préalables sont nécessaires pour connaitre la teneur en nitrates et pesticides de cette eau. L'eau en provenance d'un adoucisseur domestique n'est pas du tout adaptée, l'appareil charge l'eau d'éléments néfastes pour les poissons.

Aquarium poisson rouge

 

Le chlore et les métaux lourds

Symbole chloreLe chlore est très irritant pour les poissons, il brule leur branchie. De nos jours les syndicats des eaux ont tendance à augmenter de plus en plus les taux de chlore pour éviter toute contamination bactériologique aux humains, le taux est encore plus élevé en été. Il convient donc de prendre des mesures pour l'éliminer avant de l'utiliser dans l'aquarium.
On peut laisser le chlore s'évaporer en remplissant d'eau du robinet des bouteilles, ou d'autres récipients en plastique alimentaire uniquement, et en les laissant reposer pendant un à deux jours, dans une pièce bien aérée. On obtient alors de l'eau dite vieillie, c'est alors que cette eau peut être utilisé pour l'aquarium.
Les métaux lourds comme le cuivre, le zinc, le plomb (beaucoup utilisé dans les canalisations) sont évidemment très mauvais pour la vie aquatique, le cuivre notamment est mortel pour les invertébrés comme les crevettes. Il faut alors utiliser un conditionneur d'eau pour neutraliser chlore et métaux lourds (Tetra Aquasafe, Aquascience Ecobios, JBL Biotopol).

 

La température de l'eau

Elle doit se situer entre 20-24°C pour les poissons rouges asiatiques. Les poissons rouges communs doivent être maintenus dans une eau à température ambiante entre 18 et 22C°, si besoin est chauffez l'eau. Une bonne température dans l'aquarium est essentielle pour la bonne santé de vos poissons. Leur durée de vie, leur fécondité, leurs couleurs dépendent aussi d'une bonne température. Il est important de noter qu'il n'est pas nécessaire de descendre la température pendant la nuit ou l'hiver. En Hiver et surtout en Eté la température devient parfois difficilement contrôlable, sachez que les poissons rouges peuvent supporter des variations de température du moment qu'elles ne sont pas brutales.

 

Le pH de l'eau

Le pH (potentiel Hydrogène) est une mesure qui permet d'évaluer si une eau est acide ou basique. La mesure est inférieure à 7, il s'agit d'une eau acide. La mesure est supérieure à 7, l'eau est basique. Pour les poissons rouges l'eau doit s'approcher au maximum de la neutralité 7. Le pH est un élément très important qu'il convient de surveiller. Ses variations, surtout si elles sont brutales sont mal supportées par les poissons. Cela peu provoquer des maladies! Le pH et la dureté de l'eau sont étroitement liés; en règle générale une eau douce est acide, et une eau dure basique.


Comment diminuer le pH de l'eau de votre aquarium? 
  • Filtrez avec de la tourbe (exemple : Zolux Tourbactiv)
  • Utilisez une diffusion de CO2 (gaz carbonique), il s'agit d'un appareil utilisé principalement pour le bon développement des plantes. 

Comment augmenter le pH de l'eau de votre aquarium?
  • Rajoutez dans l'eau un élément calcaire (roche, coquillage, etc) en surveillant toutefois la dureté de votre eau.
  • Très simple, mais moins efficace, il vous suffit d'aérer énergiquement votre eau à l'aide d'une pompe à air et d'un ou plusieurs diffuseurs, et/ou de mettre la sortie de votre filtre au niveau de la surface de l'eau.

Voir ma vidéo sur le pH

La dureté de l'eau

L'eau est chargée de différents éléments minéraux, comme le magnésium et le calcium. Ces éléments sont indispensable en aquariophilie car ils forment le calcaire nécessaire à la formation du squelette des poissons, à la coquille des escargots, etc. Les plantes aussi ont besoin de ces éléments pour vivre et croître. De plus le pH de l'eau est en étroite relation avec la dureté. Il existe plusieurs types de dureté de l'eau; la dureté totale, la dureté carbonatée et la dureté non carbonatée.

Dureté totale TH/GH

Il s'agit de la concentration en ions magnésium et calcium contenu dans l'eau. Une eau dure aura beaucoup de minéraux, une eau douce en aura peu. Pour déterminer son "taux" on utilise une mesure appelé "Titre Hydrotimétrique". TH est la mesure française de la dureté totale, vous rencontrerez plus souvent la mesure allemande GH. 


Dureté carbonatée "KH"

Il s'agit des carbonates et bicarbonates uniquement. Aussi appelée dureté temporaire car ses composés, suite à l'évaporation de l'eau, se déposent (proportionnellement à la quantité d'eau évaporée) et ne sont alors plus présents dans l'eau. Appelé TAC "Titre Alcalimétrique Complet" en Français et KH en Allemand. Cette mesure de l'eau vous apporte une importante information sur la stabilité de votre pH.

Dureté non carbonatée "GH"

Elle correspond aux sulfates qui restent toujours présents dans l'eau même pendant l'évaporation. Aussi appelée dureté permanente.

Comment diminuer la dureté de l'eau de votre aquarium?

Si un élément comportant du calcaire est présent dans votre aquarium il faut en premier lieu l'enlever. Mélanger avec l'eau du robinet une eau plus douce (avec moins de minéraux). Pour ce faire vous avez plusieurs solutions :

  • Utiliser de l'eau minérale en bouteille, mais pas n'importe laquelle, l'eau de marque Volvic qui est très répandue est idéale.
  • Utiliser de l'eau osmosée, vous pouvez en acheter en animalerie, utilisé pour la transporter un bidon en plastique et jamais en métal, ce bidon devra servir uniquement au transport d'eau. Vous pouvez aussi acquérir un osmoseur.
Comment augmenter la dureté de l'eau de votre aquarium?
  • Placer dans l'aquarium un élément calcaire, une roche, un coquillage par exemple.
  • Vous pouvez aussi acheter des produits, qui se trouvent en animalerie, qui augmenteront la dureté. Comme vous pouvez le constater les éléments contenant du calcaire font monter la dureté de l'eau, quelques éléments calcaires : marbre, dolomie, sable corallien, sable marin, fragments de coquillage, etc.

Voir ma vidéo sur le GH et le KH

Les nitrites et les nitrates

Les nitrites, codifiés NO2, sont extrêmement toxiques et mortels pour les poissons. Les nitrates, codifiés NO3, sont toxiques aussi, mais en moindre mesure que les nitrites, de plus les nitrates sont en partie absorbables par les plantes. Je vous conseille de rester dans une fourchette entre 10mg/L et 25mg/L de nitrates, ce qui correspond à un bac équilibré aussi bien pour les poissons que pour les plantes.
Le taux de nitrites doit impérativement être nul!

Comment éliminer les nitrites?

Si des nitrites apparaissent dans votre eau, changez immédiatement 50% de l'eau de l'aquarium et ré-ensemencez en bactéries nitrifiantes. Cherchez la cause de cette montée de nitrites : poisson mort dans l'aquarium, filtre qui ne fonctionne plus (ou trop petit), surpopulation, trop de nourriture non consommée...

Comment diminuer le taux de nitrates?

Si vous avez beaucoup trop de nitrates dans votre eau, changez immédiatement 1/3 de l'eau de l'aquarium, plantez plus de plantes car elles absorbent une partie des nitrates.
Dans les deux cas si vous avez des taux trop importants c'est qu'il y a problème. Causes possibles : changement d'eau pas assez fréquent, un poisson est mort (surplus de pollution, un poisson mort doit être retiré immédiatement), les poissons sont trop nourris ou de la nourriture stagne dans l'eau sans être mangée, surpopulation dans le bac, le filtre ne fonctionne plus ou est insuffisant pour le bac, vous ne possédez pas de filtration biologique, vous n'avez pas ou pas assez de plantes, etc..

 

Effectuer des tests et mesures

Chaque jour vous devez regarder et vérifier que tout va bien dans l'aquarium. Pendant que vous nourrissez vos poissons, regardez si le filtre fonctionne bien, jetez un oeil au thermomètre, comptez vos poissons et faite régulièrement des tests de votre eau d'aquarium. Si vous débutez vous pourrez dans un premier temps faire tester gratuitement votre eau en animalerie. Cela vous permettra de vous familiariser avec les tests et à apprendre à les interpréter.

Afin de surveiller les paramètres tels que le pH, la dureté, les nitrites et les nitrates, il existe dans le commerce des tests prêts à l'emploi. Dans l'ordre de précision on trouve en premier les tests électroniques, les tests sous forme de réaction chimique et les bandelettes en papier multi résultats.

Pour en savoir plus sur les tests de l'eau de l'aquarium :

Comment Tester l'eau


 

La filtration

Les principes de la filtration

La filtration consiste à faire vivre le cycle de l'azote dans l'aquarium et ainsi assainir son eau. Pour ce faire on utilise en aquariophilie des filtres. Ils aspirent l'eau polluée d'une part, la traite, et l'expulse de nouveau dans l'aquarium. Le traitement de l'eau de l'aquarium passe par trois grand types de filtrations : la filtration mécanique, la filtration chimique et la plus importante la filtration biologique. La filtration est indispensable dans un aquarium à poisson rouge, en effet ce sont de gros pollueurs.

La filtration mécanique

La filtration mécanique est très simple, elles stoppent les gros résidus. Elle n'élimine pas les déchets mais les emmagasine. Il s'agit de mousses synthétiques, très souvent de couleur bleues. Ce type de filtration est toujours placé en premier afin de servir de pré-filtre. Les mousses doivent être régulièrement nettoyées avec de l'eau de l'aquarium (lors des changements d'eau) ou à l'eau du robinet car elle se remplissent et se bouchent rapidement.
A l'occasion, les mousses peuvent avoir un rôle de filtre biologique car elles finissent par être colonisée par les bactéries à petite échelle, c'est pourquoi il faut les changer par moitié et jamais entièrement, ou les nettoyer avec de l'eau de l'aquarium.

La filtration chimique

Là encore c'est une filtration fort simple, l'eau vient au contact avec des éléments qui provoquent une réaction chimique et qui la modifient. Il s'agit des charbons actif, de la tourbe, des résines synthétiques, etc. La filtration chimique n'est pas à utiliser tout le temps. Le charbon s'utilise pendant une semaine chaque mois, son pouvoir absorbant permet d'enlever les mauvaises odeurs ainsi que la coloration provoqué par les déchets. Il s'utilise aussi après un traitement avec médicaments, il absorbent les restent médicamenteux. Dans tous les cas il ne faut pas le laisser trop longtemps dans le filtre, lorsqu'il arrive à saturation il rejette lentement se qu'il a absorbé.
Les résines synthétiques et la tourbe ont des propriétés spécifique qui permettent de modifier les paramètres de l'eau comme le pH ou la dureté.

La filtration biologique

Elle est essentielle, c'est la filtration la plus importante! Il s'agit de faire vivre dans le filtre les bactéries aérobies utiles au cycle de l'azote, nitrobacters, nitrosomonas, microcosus, bacterium, etc. Pour que ces bactéries vivent dans le filtre il faut leur offrir un support poreux, le plus souvent ce sont de petites billes de céramique . Les bactéries une fois fixées se nourriront alors des polluants, en les transformant. C'est la filtration biologique qui permet au cycle de l'azote d'être efficace dans l'aquarium. Tout l'équilibre de votre bac et la santé de vos poissons dépend de cela. Les bactéries ne se forment pas toutes seules, ils leur faut une pollution pour qu'elles apparaissent (leur nourriture), elles ont aussi besoin d'oxygène, et d'un support.

Pour faire cohabiter ces types de filtrations il vous faudra bien évidemment un filtre, et il en existe plusieurs types selon les besoins. Pour choisir votre appareil il faut prendre en compte la taille de l'aquarium, le type de poissons et leur nombre.


 

Les filtres

Suivant votre type d'aquarium et votre budget vous aurez le choix entre plusieurs types de filtres. Il faut choisir un filtre adapté au volume d'eau de votre aquarium et à la population de celui-ci. Le volume du filtre doit être le plus grand possible et le débit adapté à votre population de poissons. Le poisson rouge étant un gros pollueur du fait de sa taille et de son appétit, il est impératif de posséder un filtre ayant un débit conséquent soit minimum 5 fois le volume de votre aquarium par heure (pour un aquarium de 100 litres => débit 500l/h).

Vous pouvez aussi utiliser deux filtres en même temps pour optimiser la filtration de votre aquarium. Il est d'ailleurs recommander de toujours un filtre de secours, les pannes ça arrive!

Filtre extérieur

Le filtre extérieur est de loin la meilleure solution de filtration pour l'aquarium. Ces filtres sont efficaces, faciles d'utilisation et d'entretien, silencieux. Vous faites un gain de place dans l'aquarium ce qui est esthétiquement appréciable. De plus le volume de ces filtres est toujours assez important un vrai paradis pour les bonnes bactéries.

 

Filtre intérieur

Les filtres intérieurs sont les plus utilisés par les débutants et pour les petits bacs, ils sont d'un prix abordable, et facile à utiliser. Les trois fonctions filtrantes sont possibles pour les modèles de taille moyenne. Les plus petits offrent souvent une possibilité de filtration mécanique et chimique, mais pas biologique ce qui est un mauvais point. Il se fixe à l'intérieur de votre aquarium par un système de ventouses. Les débits annoncés sont souvent très optimistes et ne reflètent pas la réalité, mon conseil : prenez toujours le filtre supérieur à vos besoins. 
L'inconvénient de ces filtres c'est qu'ils se salissent très vite avec les poissons rouges et il faut donc les nettoyer très souvent. De plus l'entretien nécessite de mettre les mains dans l'eau. Quand vous utilisez ce genre de filtre pensez à ne jamais le faire tourner à vide (hors de l'eau), débranchez-le avant de mettre les mains dans l'eau.

Filtre à décantation

Très répandu dans les aquariums vendus en kits à partir de 60 litres, il se présente sous la forme d'une boîte noire fixée le plus souvent sur un côté intérieur du bac en verre. Ce bac en plastique doit être rempli avec les matériaux de filtration et la "décantation" est activée par une pompe à eau placée au fond de la boîte. Il contient souvent le chauffage permettant ainsi de cacher le thermoplongeur. Ces filtres sont plus ou moins efficaces selon votre population de poisson. Avec les poissons rouges ce ne sont pas les plus pratique à utiliser car il demande beaucoup d'entretien. Le débit de ces filtres dépend bien sur de la pompe à eau utilisée. Gros inconvénients, ils ne sont pas beaux et prennent de l'espace de nage aux poissons. Je recommande de les retirer et d'utiliser un filtre externe à la place.

Filtre suspendu

Ces filtres sont à mi-chemin entre le filtre intérieur et le filtre extérieur. Leur performance se rapproche plus des filtres intérieurs. Cependant leur type de sortie d'eau en cascade permet une très bonne aération de l'eau. Ils s'accrochent sur un des bords de votre aquarium, il faut donc avoir un bac ouvert, sans couvercle. Ce type de filtration n'ai pas adapté à un aquarium à poisson rouge.

Filtre intérieur à air et filtre mousse

Ces types de filtres sont très utiles pour les aquariums contenant uniquement des alevins. Leur filtration douce et sans rejet d'eau permet aux alevins de ne pas se faire aspirer, ni de se faire chahuter par le courant. Ils fonctionnent avec un pompe à air. Les déchets sont emmagasinés dans la mousse de filtration et de petits organismes peuvent se former sur sa surface régalant les alevins. N'oubliez pas le cycle de l'azote quand vous voudrez utiliser ces filtres! Pour lancer leur colonisation par les bonnes bactéries utilisez ce filtre dans votre bac habituel en supplément de votre filtre déjà lancé pendant 1mois. Rincez simplement et rapidement la mousse avec de l'eau de l'aquarium.

 

 

Le cycle de l'azote

Le cycle de l'azote, c'est le cycle biologique qui se déroule dans votre aquarium et votre filtre. Comprendre ce cycle est indispensable pour avoir des poissons en bonne santé, et un aquarium sain.

Aquarium : le cycle de l'azote

 

«Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.» Antoine-Laurent de Lavoisier, chimiste français.

Le cycle de l'azote
Le cycle de l'azote

On peut résumer le cycle de l'azote comme le cycle de la vie. Le cycle de l'azote est un cheminement logique des composés azotés. Les déchets organiques; restes de nourriture, plantes mortes, déjections, cadavres, sont des composés azotés. Dans la nature ces déchets servent d'engrais aux plantes, plantes qui nourrissent les herbivores, herbivores qui nourrissent les carnivores, etc. Ce cycle représente l'équilibre biologique de votre aquarium. L'azote organique est alors transformé de différente manière dans l'aquarium.

Dans un aquarium le cycle se déroule par l'intermédiaire de votre filtre, dans la partie biologique de celui-ci, ainsi que dans le sol (gravier, sable...).

L'ammonisation

Les déchets sont dégradés progressivement par des micro-organismes. Ces micro-organismes se composent de bactéries aérobies différentes comme par exemple les bacillus, les microcosus ou les bacteriums. Dans une eau basique (un pH élevé) les déchets se transforment en ammoniac, et dans une eau acide (un pH bas) les déchets se transforment en ammonium. Donc il est préférable que l'ammonisation se fasse dans une eau acide, en effet l'ammonium est peu toxique et les plantes peuvent l'assimiler contrairement à l'ammoniac qui est très toxique pour les poissons.

La nitrification

Les composés ammoniacaux sont à leur tour transformés par d'autres bactéries aérobies qu'on appelle bactéries nitrifiantes. Ammonium et ammmoniac sont une première fois transformés par des bactéries comme les nitrosomonas. A ce stade nous obtenons des nitrites. Les nitrites ainsi obtenus vont être transformés par de nouvelles bactéries aérobies comme les nitrobacters. Ce qui nous donne en fin de compte des nitrates.

Une fois que l'on a obtenu des nitrates on arrive à la fin du cycle. Pour éliminer les nitrates il faut procéder à des changements d'eau réguliers. Les plantes absorbent une petite partie de ces nitrates, il est donc bon d'avoir quelques plantes.


 

L'aération de l'aquarium

L'oxygène est aussi important pour les poissons que pour nous. Notre système respiratoire est différent de celui des poissons mais le résultat est le même, l'assimilation de l'oxygène. Les poissons se servent de leurs branchies pour récupérer l'oxygène dissout dans l'eau. Les poissons rouges de par leur taille et leur activité sont de gros consommateurs d'oxygène. Dans l'eau d'un aquarium les poissons prennent l'oxygène et y rejettent du gaz carbonique, il convient donc de faire en sorte que leur eau soit suffisamment oxygénée. Voici comment aérer (si besoin) l'eau de votre aquarium.

Solution naturelle, les plantes

Les plantes sont d'excellentes créatrices d'oxygène. Durant le jour, soit toute la période où l'aquarium est allumé, elles produisent de l'oxygène grâce au phénomène naturel appelé photosynthèse. La nuit le phénomène s'inverse et les plantes produisent du gaz carbonique. Le gain d'oxygène pendant le jour est bien plus important que la petite quantité de gaz carbonique rejeté la nuit. 
Une plante à croissance rapide produit plus d'oxygène. Il est aussi évident que si les plantes ne sont pas en bonne santé elle produiront moins, voire pas du tout d'oxygène. Il s'agit donc là de la méthode la plus simple et la plus naturelle pour oxygéner son eau d'aquarium. 

Créez un courant d'eau

Tout le monde le sait les eaux vives des torrents et autres rapides sont très chargées en oxygène. La raison en est simple l'eau est perpétuellement brassée en surface ce qui permet les échanges gazeux. Le gaz carbonique s'échappe de l'eau alors que l'oxygène contenu dans l'air se dissout dans l'eau.
Dans les aquariums nous pouvons reproduire à petite échelle ce phénomène. La méthode la plus simple et la plus économique consiste à placer la sortie d'eau de votre filtre au dessus ou juste au niveau de la ligne d'eau. Vous allez ainsi créer un remous et une circulation d'eau près de la surface permettant à l'eau de se charger en oxygène.

La pompe à air (bulleur)

La pompe à air comme son nom l'indique pompe de l'air pour l'injecter dans l'eau de l'aquarium. Un tuyau relié à un diffuseur permet de produire des bulles, mais toutes ces bulles sont surtout décoratives. En effet chaque bulle qui remonte c'est de l'air perdu. L'oxygène que contient l'air se dissout difficilement dans l'eau et un très petit pourcentage se retrouve dans l'eau. Toutefois les bulles qui se retrouvent à la surface permettent de faire une agitation à la surface de l'eau. Cette agitation crée un léger courant qui permet les échanges gazeux, une partie d'oxygène passe dans l'eau, et le gaz carbonique contenu dans l'eau s'échappe. Pour créer un courant plus efficace utilisez plutôt la sortie de votre filtre, comme expliqué au dessus. La pompe à air peut aussi servir à animer des objets décoratifs. Elle peut être utile en période de canicule ou dans un bac "hôpital".

Il existe de nombreux modèle de pompes à air toutes fonctionnent sur secteur. Il faut choisir sa pompe à air en fonction de son débit d'air, du nombre de sorties et surtout de sa capacité à être silencieuse. Certaine propose même un débit réglable directement sur la pompe, ce qui évite de se servir d'un robinet.

Les robinets servent donc à régler le débit d'air sortant du diffuseur, il existe des robinets simple et des robinets à plusieurs sorties permettant de "piloter" plusieurs diffuseurs indépendamment. Les robinets en métal sont bien plus solides et précis que les robinets en plastique.

Pourquoi utiliser un clapet anti-retour? Tout d'abord pour éviter tout risque d'accident, si la pompe à air venait à s'arrêter l'eau de l'aquarium se vidangerait par le tuyau d'air pour finir dans votre salon! Ce risque peut être évité en plaçant votre pompe à air au dessus du niveau de l'eau, si vous la mettez en dessous un clapet est alors obligatoire. Les clapets anti-retour de bonne qualité possèdent une membrane au charbon qui filtre l'air, très utile si vous fumez dans la pièce où est votre aquarium (je précise qu'il est toutefois recommandé de ne pas fumer près des aquariums, ceci pour la santé de vos poissons).

Les diffuseurs sont très variés en formes, en taille, en couleur et en matériaux. Il en existe en céramique, en plastique, en particules agglomérées (sucre), en bois (utilisé en aquariophile marine et pour la diffusion de CO2), en silicone poreux, etc. L'idéal est de choisir un diffuseur qui fait de très fines bulles, c'est pourquoi je vous recommande un diffuseur céramique. L'oxygène sera mieux dissout dans l'eau avec de fines bulles d'air.

Pour raccorder tout cela il faut bien évidement un tuyau! Là vous avez deux possibilités le tuyau simple en PVC, ou le tuyau en silicone souple. Le PVC est bon marché et solide, cependant il est difficile à manier. Le silicone est un peu plus cher mais il est très souple ce qui est plus pratique.

Mes recommandations

Pour la pompe à air je vous conseil les modèles de la marque Eheim. Les plus silencieuses que j'ai testé, avec un débit réglable. Du tuyau en silicone souple et pratique. Un anti-retour Tetra CV4, avec filtre à charbon intégré. Un diffuseur en céramique fines bulles. Si besoin des robinets de dérivation en métal.


 

Page 2 sur 2