La pourriture des nageoires n'est pas une maladie en soi, mais plutôt un symptôme de maladie ou d'infection.

Si votre poisson rouge montre des signes de pourriture des nageoires, vous verrez ses nageoires commencer à s'effiloché et devenir comme déchiquetée.
Vous pourrez également remarquer sur les bords des nageoires et de la queue du blanc ou du rouge là ou les nageoires semble cassées. Vous devez agir immédiatement pour traiter la pourriture des nageoires avant que les symptômes ne s'aggravent!

Dans cet article, nous allons voir ce qu'est la pourriture des nageoires, ce qui la provoque et le plus important comment la traiter!

Vous avez remarqué des points blancs minuscules sur votre poisson rouge? Sur le corps, les nageoires, les branchies, la tête?

Si la réponse est oui, alors votre poisson est probablement infecté par la maladie des points blancs, aussi connu comme "Ichtyose". La suite de cet article vous aidera à en savoir plus sur cette maladie et le plus important, comment la traiter pour soigner vos poissons...

Aquarium communautaire et poisson rouge

Les seuls co-locataires éventuels que je vous recommande sont les escargots aquatiques. Vouloir faire vivre ensemble des poissons qui n'ont pas les mêmes besoins, ni les mêmes provenances géographique n'est pas une bonne chose. Cela revient à avoir un Zoo avec un seul enclos pour toutes les espèces, vous aurez des problèmes de prédation, de régime alimentaire, de soins...

Je recommande un aquarium spécifique pour poisson rouge

Parfois une cohabitation peut bien se passer, parfois ça ne fonctionne pas du tout, même entre deux poissons rouges! Cela pouvant aller jusqu'à l'impossibilité de faire vivre ensemble deux poissons ou deux groupes de poissons. Je ne recommande pas la cohabitation des poissons rouges communs et asiatiques avec d'autres espèces de poissons. En grande partie à cause des différences d'exigences de qualité d'eau, température, pH, dureté, etc.

Les poissons rouges, communs ou asiatiques, peuvent avoir différents caractères. Les communs et les comètes sont souvent assez vifs et "joueurs". Les asiatiques comme les télescopes et les uranoscopes sont le plus souvent calmes et nagent tranquillement.
C'est pourquoi il est conseillé de ne pas mélanger les poissons rouges communs, les comètes et les Shubunkin avec les autres variétés asiatiques de poisson rouge comme les télescopes, les fringetail, les Ryukin...

Dans le cas où vous souhaiteriez tout de même, à vos risques et périls, placer dans l'aquarium des poissons autres que des poissons rouges :

  • Evitez les poissons agressifs ou au tempérament agité (cichlidés par exemple)
  • Evitez les très petits poissons, tout ce qui est de la taille de la bouche d'un poisson rouge est susceptible d'être mangé un jour ou l'autre
  • Evitez les poissons qui ont de longue queue, c'est un jeu pour un poisson rouge
  • Renseignez vous toujours à l'avance des besoins du potentiel co-locataire (température, pH, GH, alimentation...)

Les Escargots

Escargot : Neritina natalensis

Nom
Neritina natalensis
Taille
2 à 3 cm
Reproduction
Couple et eau saumâtre pour les oeufs

Escargot : planorbe

Nom
Planorbe
Taille
1 à 2 cm
Reproduction
Hermaphrodite

Les escargots sont de petits animaux amusants. Ils se déplacent lentement dans l'eau toutes antennes dehors. Les poissons ne s'en préoccupent pas tant qu'ils ont une taille honorable, ce qui leur permet de se balader tranquillement dans l'aquarium. Les plus petits peuvent se faire gober, c'est pourquoi il ne faut pas mettre des escargots plus petit que la bouche de vos poissons rouges. Les escargots sont de vrais petits travailleurs et chacun à sa spécialité, jardinier, éboueur, mangeur d'algues.

Les physes et limnées sont des escargots qui ne s'achètent pas en magasin, mais qui se retrouve par hazard dans votre aquarium suite à l'introduction d'une nouvelle plante. Ils sont petits et sont souvent picorés par les poissons rouges.

Ils rendent souvent service mais peuvent aussi causer des dégâts aux plantes, suivant leur espèce, et la nature de vos plantes. Les escargots polluent l'eau des aquariums car ils transforment ce qu'ils mangent en déchets, ils doivent donc être acquis en connaissance de cause, pour éviter un éventuel problème de surpopulation.
S'il vous arrive d'avoir des oeufs de vos escargots vous pouvez les garder pour les regarder éclore. Vous pouvez placer les oeufs dans un petit bac, rempli d'eau de votre aquarium. Cette activité est très ludique pour les enfants.


 

Mieux vaut prévenir que guérir! Les maladies sont souvent difficiles à guérir chez les animaux aquatiques. Les poissons rouges sont un peu plus robustes que les poissons dits exotiques ou d'eau chaude, mais restent sensibles aux maladies. La plupart du temps les maladies apparaissent suite à une négligence ou au manque d'expérience de leur propriétaire. Cependant les poissons restent des êtres sensibles et même un amateur chevronné peut rencontrer des problèmes.

Plusieurs causes fréquentes de maladie

 

En faisant attention à tout ceci, vous pourrez éviter à vos poissons de tomber malades et ainsi de vous causer du soucis. En cas de maladie il faut agir vite, dans un premier temps identifier la maladie, deuxièmement trouver les causes, troisièmement agir afin d'enrayer la maladie. Toutefois le diagnostic d'une maladie est très difficile à effectuer avec certitude, il faut une grande expérience pour identifier certaine d'entre elles.

Parfois vous pourrez avoir besoin de médicaments spécifiques pour votre poisson, vous les trouverez en animalerie. A savoir : les médicaments sont une agression pour les poissons donc il ne faut pas en abuser, respecter les doses (une surdose peut être mortelle) et les durées inscrites sur l'emballage des médicaments. Ne combiné jamais deux médicaments en même temps !

Un ou des poissons sont malades

Isolez le/les poisson(s) au plus vite, dans un bac "hôpital".

Si tout votre aquarium est atteint, vous pourrez traiter directement dans celui-ci. A noter : les médicaments vont rendre votre filtre biologiquement inefficace. Pendant le traitement ne filtré pas sur charbon actif, celà neutralise le médicament! A la fin du traitement filtrez avec du charbon actif afin qu'il absorbe les restes de médicament. Nettoyez bien votre filtre 2 jours plus tard, jetez le charbon, changez les masses filtrantes et relancez le cycle de l'azote.

 

Le bac hôpital et de quarantaine

Bac de quarantine de secoursCe second bac de secours de 10 à 30 litres vous sera utile pour les nouveaux arrivants ou si un de vos poissons tombe malade. Concrètement c'est un petit aquarium que vous remplirez d'eau lorsque vous en aurez besoin. Vous pouvez opter pour un aquarium en verre ou un bac plastique. Ce bac n'a pas besoin d'être cyclé vu son utilisation provisoire, mais il doit tout de même être équipé d'un petit filtre intérieur avec comme seule masse de filtration de la mousse ou de la ouate. Ce bac devra être vide, pas de gravier ni de décoration, afin de faciliter la désinfection, on peu éventuellement y placer une cachette comme un pot de fleur en plastique pour limiter le stress.

Le bac de quarantaine vous sera utile à l'arriver de nouveaux poissons pour votre aquarium. Les nouveaux poissons devraient normalement tous passer par cette étape qui empêche souvent des drames. Même si le petit nouveau semble en bonne santé, c'est souvent 2 ou 3 jours après l'achat que se déclare une éventuelle maladie (contracté au magasin). Vous pourrez regarder attentivement le poisson pour chercher des parasites et les retirer. Une quarantaine dure au minimum 10 jours et plus si le poisson était malade à l'achat. Les deux premiers jours ne pas nourrir, ensuite nourrir une fois par jour (sans excés comme toujours), changer 1/3 de l'eau tous les 2 jours. Le bac de quarantaine doit être préparer au moins 48h avant l'achat du nouveau poisson, vous le remplirez avec de l'eau de l'aquarium principal.

Le bac hôpital devra être mis en place en "urgence" en cas de maladie d'un poisson. Placez le bac dans une pièce bien aérée mais pas en courant d'air, laissez le dans la pénombre sans éclairage. L'eau de ce bac hôpital doit être de 2 ou 3°C plus chaude que l'eau de l'aquarium principal, un chauffage réglable doit donc équiper votre bac. Remplissez avec 50% d'eau de l'aquarium et 50% d'eau neuve, mettez en place une petite pompe à air. Suivez les instructions du médicaments utilisé. Durant tous le traitement ne nourissez pas.

 

Besoin d'aide ?

Anatomie externe

Les narines sont surmontées de tubercules nasaux qui servent à mieux "capter" les odeurs. Leur narines ne servent qu'à sentir et n'ont aucun rôle dans la respiration. L'odorat est un des sens le plus développé du poisson.

Les yeux sont grands et dépourvus de paupières, les poissons ont une bonne vision (sans être extraordinaire) mais sont plus réactifs aux mouvements.
La bouche sert évidement à manger mais aussi à absorber l'eau afin qu'elle passe dans les branchies (sous les ouïes).

Les ouïes cachent les branchies qui filtrent l'eau afin de garder l'oxygène qu'elle contient.

La ligne latérale est très importante car elle permet aux poissons de ressentir les vibrations diffusées dans l'eau. C'est là le sens le plus développé des poissons. La ligne latérale longe plus ou moins la colonne vertébrale, cette ligne est généralement visible sur les poissons rouges surtout chez le poisson rouge commun.

La nageoire caudale, la queue, sert de moyen principale de propulsion au poisson. Les autres nageoires permettent l'orientation et le maintient dans l'eau.

Les poissons rouges à queue simple comme le poisson rouge commun possèdent une seule nageoire anale, mais les poissons rouges à queue double comme les queue de voile ou queue frangée possèdent une paire de nageoire anale.
Le corps porte des écailles cycloïdes, alors que la tête du poisson en est toujours dépourvue. Ils gardent les mêmes écailles toute leur vie, si une écaille est perdue par accident celle-ci repoussera lentement.

 

Anatomie interne

Les branchies, une de chaque côté du poisson, est l'organe respiratoire des poissons. L'eau passe à travers leur membrane qui en récolte l'oxygène dissoute dans l'eau.

La vessie natatoire du poisson rouge, agit comme un ballast de sous-marin. Elle se remplit ou se vide selon que le poisson souhaite monter ou descendre dans l'eau.

Le poisson rouge ne possède pas d'estomac, comme la plupart des Cyprins, mais un très long intestin. Il ne peut donc pas faire de réserves, c'est pourquoi il est toujours à la recherche de nourriture. Toutefois ce n'est pas une raison pour le nourrir trop souvent. Les poissons rouges au corps ramassé, soit la plupart des poissons rouges asiatiques, ont parfois des troubles digestifs dus à la "compression" de leur organisme. Pour éviter ces troubles il est très important de bien varier la nourriture avec des apports en fibres.

La gonade est un organe lié à la reproduction. Chez le mâle il s'agira des testicules, chez la femelle des ovaires.

Le rein possède à la fonction principale d'éliminer les toxines. La rate est un organe important puisqu'elle intervient dans le système immunitaire du poisson, elle gère notamment les infections bactériennes. La vésicule biliaire est un organe lié au système digestif, elle stocke la bile utilisé pour la digestion.

Les poissons sont des poecilothermes, c'est-à-dire que leur température interne varie selon la température de leur environnement. Si l'eau est froide le poisson est moins actif, en revanche si elle est chaude son métabolisme s'accélère, il devient plus vif.


 

A propos

Association Loi 1901 à but non lucratif. Promouvoir le poisson rouge par l'information. Création d'une communauté de passionnés des poissons rouges.

Participez

Aidez-nous à continuer à informer ! L'AFPR vit uniquement de la générosité du public et compte donc sur votre soutien pour défendre et promouvoir les poissons rouges.

Je fais un don

Nos liens

Votre bannière ici? Contactez-nous!
© 2018 Association Française du Poisson Rouge. All Rights Reserved.