Le poisson rouge est ovipare, il pond donc des oeufs. Les poissons rouges sont matures à partir d'un an environ. Leur taille est alors d'environ 8 à 10 cm. La période de frai (période de reproduction chez les poissons) correspond au printemps quand la température commence à augmenter. A cette saison les journées sont plus longues, donc la durée de l'éclairage est déterminante.  Pour que le poisson rouge se reproduise il lui faut un partenaire, 1 mâle pour 1 femelle, ainsi qu'un support pour pondre, des plantes comme l'Egeria densa sont très appréciées.

Les poissons rouges sont omnivores. Nourrissez 2 fois par jour vos poissons rouges. Ils assimilent mieux la nourriture si elle est distribué en plusieurs petits repas, plutôt qu'en un seul gros repas.
La quantité à donner dépend du nombre de poissons et de leurs tailles. Un repas doit durer environ deux minutes, si au delà des deux minutes il reste de la nourriture c'est que vous en avez trop donnée, si c'est le cas retirez le surplus avec une épuisette.

Les poissons rouges digèrent très vite, les aliments sont traités immédiatement. Les déjections sont expulsés moins de 3 minutes après un repas. Les poissons rouges asiatiques possèdent un intestin très compacté, dû à la forme de leur corps, c'est pourquoi il leur faut une alimentation de qualité et surtout variée!

Les poissons rouges sont d'origine chinoise. Vers l'an 300 les chinois commençaient à observer des mutations naturelles, dans les rivières et les étangs, du cyprin argenté d'Asie orientale. Cette mutation du cyprin argenté était alors appelée cyprin doré. Le vrai changement du cyprin doré en poisson rouge provient du développement en Chine de l'élevage en bassin entre l'an 700 et 800. C'est durant le règne de l'empereur Koa-Tsung (1107-1187), que se développa vraiment l'élevage des différentes variétés de poissons rouges. L'empereur en faisant construire dans son palais des bassins en pierres pour l'élevage des poissons rouges, donna l'idée aux personnes de sa cour d'en faire autant. Les différentes variétés commencèrent à apparaître vers 1162. A cette date l'élevage de ces poissons était devenu une mode bourgeoise.

Les premiers aquariums

C'est seulement au cours de la dynastie Ming (1368-1644) que le poisson rouge apparaît dans toutes les maisons chinoises, les poissons étaient alors conservés dans des récipients en céramique. C'est à cette période que l'élevage et le maintien des poissons rouges devinrent un hobbie national en Chine. Ce qui favorisa le développement de grand nombre de variétés comme le poisson oeuf ou le télescope, ainsi que les poissons à queue double, triple et quadruple.

Origine des poissons rouges

Le premier transport de poissons rouges vers l'étranger était destiné au Japon, il eu lieu vers 1502. Les véritables exportations commencèrent entre 1615 et 1623.

Les Portugais qui s'étaient installés à Macao en 1549 (avec l'autorisation des Chinois) commencèrent à élever des oiseaux mais aussi des poissons rouges. C'est en 1611 que des poissons rouges furent emmenés pour la première fois au Portugal.

En 1643 des Jésuites s'installèrent à Hangzhou. Ils firent bâtir des églises et s'intéressèrent de près à l'élevage local de poissons rouges. Un dénommé "Martini" s'y intéressa particulièrement. En voyage en Hollande il apporta avec lui 10 poissons rouges de divers types.

A Amsterdam, vers 1728, premières reproductions en captivité de poissons rouges. C'est le début de leur pisciculture dans toute l'Europe.
1794, c'est l'arrivée en Grande Bretagne des poissons rouges. Ils proviennent de Chine, ils sont ramenés par l'ambassadeur de Grande Bretagne lors d'une visite en Chine.

C'est grâce à un négociant Chinois "Fang Tang" que les Etats Unis découvrirent les poissons rouge en 1852. Il débarquait aux U.S.A, à San Francisco, pour ouvrir une boutique de thé de soie et de porcelaine. Dans ses bagages se trouvaient des poissons rouges!

En 1893 les importations en provenance du Japon se multiplièrent à Philadelphie. Les premiers "queues de voiles" furent développés aux environs de cette ville.


 

La famille des Cyprinidés est l'une des plus importantes famille de poissons, on dénombre environ 2500 espèces. Les Cyprinidés sont répartis un peu partout dans le monde, en Europe, en Asie, en Afrique du Sud, et en Amérique du nord principalement. 95% des espèces de Cyprinidés vivent en eau douce, les 5% restant acceptent une eau saumâtre (mi-douce, mi-salé). A l'état naturel les Cyprinidés peuvent vivre dans des eaux très froides mais aussi des eaux chaudes, dans les courants rapides mais aussi les eaux stagnantes. 

Attention à ne pas confondre les gardons et les carpes avec les poissons rouges. Ils sont de la même famille mais pas du même genre ni de la même espèce. Les carpes sont assez proche de nos poissons rouges mais ne sont ni de la même espèce ni du même genre.  

Classification du poisson rouge (carassins auratus)Nom scientifique : Carassius auratus
Longévité : en moyenne 10 à 15 ans, peuvent atteindrent 20 à 25ans
Taille : 15 à 20 cm en moyenne, jusqu'a 25-30 cm
Variétés : plus de 300 

Ils vivent longtemps, voir plus longtemps qu'un chat ou un chien! En moyenne de 10 à 15 ans, mais ils peuvent atteindre dans de bonnes conditions 20 à 25 ans toutes variétés confondues. Par conséquent le bubulle de votre enfance qui a tenu 2 à 3 ans dans son bocal, ce n'est pas un exploit, il est mort jeune.

Les poissons rouges communs peuvent atteindre à la l'âge adulte 15-20 cm en aquarium et 25-30 cm en bassin. Les variétés Asiatiques atteignent aussi des tailles respectable mais croissent moins vite, 15 cm en moyenne en aquarium.

Sélection des variétés de poissons rouges

Dans les pays d'Asie, la Chine en tête, l'élevage professionnel mais aussi amateur n'a jamais cessé. De nombreuses variétés de poissons rouges ont ainsi vue le jour suite à des croisements et des sélections. Certaines variétés sont originaires d'un pays en particulier, par exemple le Ranchu et le Ruykin proviennent tous deux du Japon, le Shubunkin de Bristol d'Angleterre, etc.
Rien qu'en Chine des experts ont dénombré plus de 300 variétés différentes de poissons rouges. 
Une grande partie de la mutation des poissons rouges provient de la taille des récipients utilisés pour leur élevage. En effet en bassin seule la couleur du poisson peut changer. Avec l'utilisation de vases, de bacs et d'aquariums les poissons ont du s'adapter au peu d'espace à leur disposition. C'est ainsi que leur corps et leur nageoires se sont transformés, corps plus ramassé notamment.
Il n'y a aucune manipulation génétique pour obtenir telle ou telle variétés de poisson rouge. Seulement des années, et même des siècles, de sélections par les éleveurs pour obtenir une forme ou une couleur spécifiquement recherché.

Aujourd'hui on commence à voir un regain d'intérêt pour les formes asiatiques de poissons rouges, longtemps indisponibles ou difficiles à trouver en France. L'Angleterre et l'Allemagne sont les deux pays d'Europe les mieux fournis en élevages de qualité. D'ailleurs l'Angleterre dispose de la "Goldfish Society of Great Britain" qui a son homologue Américain la "Goldfish Society of America". Toutes deux sont des organisations très importantes qui mettent sur pied de nombreuses expositions, mais aussi qui ont mis au point des grilles d'évaluation pour juger de la qualité d'un poisson. L'Association Française du Poisson Rouge réunit elle aussi les passionnés de poissons rouges et possède également sa propre grille d'évaluation de poisson rouge pour les concours.


 

A propos

Association Loi 1901 à but non lucratif. Promouvoir le poisson rouge par l'information. Création d'une communauté de passionnés des poissons rouges.

Participez

Aidez-nous à continuer à informer ! L'AFPR vit uniquement de la générosité du public et compte donc sur votre soutien pour défendre et promouvoir les poissons rouges.

Je fais un don

Nos liens

Votre bannière ici? Contactez-nous!
© 2018 Association Française du Poisson Rouge. All Rights Reserved.